LE MAROC AUTREMENT

Dimanche 11 juin 2017

En partenariat avec Columbia Global Centers | Paris, La Vallée Village vous propose une journée dédiée à la littérature marocaine. Quatre auteurs animeront deux conversations, l’une sur les nouvelles plumes féminines et l’autre sur l’écriture et la diaspora marocaines. Cette journée sera agrémentée par l’exposition de Hakim Benchekroun, « Lost in Morocco », une exploration photographique autour des lieux oubliés du royaume chérifien. 

Places limitées, réservation obligatoire : paris.cgc@columbia.edu

Le transport vous sera offert par Columbia Global Centers | Paris :

  • 9h30 : départ de Columbia Global Centers | Paris (4 rue de Chevreuse, 75006) 
  • 18h : départ de La Vallée Village vers Paris 

Vous pourrez également en profiter pour vivre une expérience shopping de luxe à prix réduits* dans le Village.

*sur les collections précédentes

JOURNÉE LITTÉRAIRE À LA VALLÉE VILLAGE

Le Maroc autrement

PROGRAMME DE LA JOURNÉE LITTÉRAIRE :

10h30 :
«La Diaspora»

Mai-Do Hamisultane et Khalid Lyamlahy 

16h :
«Les nouvelles plumes
féminines»

Anissa Bouziane et Madeleine Dobie

Maï-Do Hamisultane Lahlou

Maï-Do Hamisultane Lahlou, romancière et psychiatre, est l’auteure de plusieurs poèmes, romans et nouvelles. A sa sortie en 2014, son roman La Blanche (La Cheminante) est sélectionné pour le prix littéraire de la Mamounia de Marrakech. Son second roman,Santo Sospir (La Cheminante, 2015) a reçu le Prix littéraire Sofitel Tour Blanche. Elle vient de contribuer à un ouvrage collectif, Voix d'auteurs du Maroc : recueil de contributions de 30 écrivains marocains (Marsam, Rabat, 2016).

Khalid Lyamlahy

Khalid Lyamlahy est né en 1986 à Rabat (Maroc). Doctorant à l'Université d'Oxford en Angleterre, ses recherches actuelles portent sur la littérature francophone et la théorie littéraire. Il contribue à plusieurs magazines littéraires et revues académiques. Un roman étranger est son premier roman.

Anissa Bouziane

Anissa Bouziane est née aux États-Unis d’un père marocain et d’une mère française. Elle a grandi au Maroc et poursuivi ses études supérieures aux États-Unis. Elle est titulaire d’un Masters of Fine Arts in Fiction Writing de la School of the Arts à Columbia University. Fine observatrice du clivage Orient-Occident, ses écrits ont été publiés par l’International Herald Tribune, le San Francisco Chronicle, let le RAWI Anthology of Arab-American Writing. Initialement écrit en anglais, Dune Song est son premier roman. Elle vit, enseigne et écrit aujourd’hui à Paris.

Madeleine Dobie

Madeleine Dobie est professeure à l'Université Columbia où elle dirige le programme Master en études françaises et francophones. Se spécialisant dans les littératures coloniales et post-coloniales, elle a publié, entre autres, Foreign Bodies: Gender, Language and Culture in French Orientalism (Stanford University Press, 2001 et 2003), Trading Places: Colonization and Slavery in Eighteenth-Century French Culture(Cornell University Press, 2010) et, avec Myriam Cottias, Relire Mayotte Capécia: une femme des Antilles dans l’espace colonial français (Armand Colin, 2012).

Top
X

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site Internet, sans quoi sa fonctionnalité serait limitée. Veuillez cliquer sur la croix pour confirmer que vous acceptez notre utilisation des cookies sur ce site Internet. Ou bien cliquez ici pour savoir comment modifier les paramétrages de vos cookies.